AMERICAN CIRCUS HISTORY

L’American Circus fait ses débuts européens en Espagne en 1958 et est alors produit par la société de Feijo Castillo qui est aujourd’hui encore l’un des imprésarios les plus en vue d’Espagne.Après avoir visité le Portugal et la France avant le voyage retour vers les Etats-Unis en 1960, c’est Arthur Castilla qui deviendra le président pour la partie européenne des activités du cirque. Pour la nouvelle tournée européenne de 1962, Arthur Castilla veut se rendre en Allemagne et fait confiance à Carol Williams, le propriétaire d’un des plus grands cirques du pays. En 1963,c’est l’Italie qui est au programme de la tournée. La première étape  est Turin au soir du 24 novembre et sera suivie de Milan, Genes, Rome et Naples.Le spectacle, dans la plus pure tradition américaine avec trois pistes, remporte un succès considérable à tel point que la direction, vu le manque  de bâtiments en dur pour se produire ailleurs en Europe, décide de construire un chapiteau d’une capacité de 6000 places. L’organisation, le montage et le transport donnent à l’ensemble les allures d’une véritable ville itinérante. Est alors fait appel à Ferdinando Togni et sa famille qui détiennent déjà l’organisation et la promotion des spectacles soviétiques les plus prestigieux: le cirque de Moscou, les ballets du Bolschoi et les choeurs de l’armée rouge. A cette époque, le groupe Togni produisait également le célèbre spectacle “la parade Disney”, le cirque national du Mexique et d’Espagne. En 1976, à la retraite de Castilla et de Carol Williams, l’American Circus devient la propriété de la famille Togni. Au cours de cette même année 1976 alors que le spectacle a lieu à Gênes en présence du Prince Rainier de Monaco, celui-ci est fasciné par les numéros d’éléphants et engage la famille Togni pour un spectacle dans la Principauté.

Peu après, lors d’une visite au cirque à San Remo, le Prince propose aux Togni de participer au Festival du Cirque de Monte Carlo qui a lieu tous les ans. Flavio Togni remporte le colwn d’argent avec son numéro d’éléphants. Les Togni deviendront par la suite les consultants du festival et ce jusqu’en 1988. En 1989, Flavio rencontre Kenneth Feld, l’empereur du spectacle familial. Il est en effet le producteur de Ringling Bros,Barnum & Bailey Circus, de Walt Disney World on Ice et du show de Sigfried & Roy. La notoriété de la famille Togni finit par attirer son attention et il leur propose de devenir les vedettes d’un grand spectacle pour célébrer le 120 ème anniversaire du Cirque Barnum. Il ne s’agit pas d’une décision facile pour Enis Togni et sa famille, mais l’enthousiasme est tel qu’ils ne peuvent refuser .C’est ainsi que l’aventure américaine démarre pour les Togni. Le chapiteau fait place à d’immenses salles de sport à travers tous les Etas-Unis. Une partie de la famille demeure en Italie pour préparer le futur retour  du cirque: renouvellement de la structure d’accueil, planification des tournées,…Tout doit etre fin prêt pour le redémarrage. En décembre 1991, l’American Circus est de retour en Europe pour une tournée qui passera par l’Allemagne, la Belgique, le Luxembourg, la Hollande et l’Italie.L’American Circus de retour au pays depuis 1991 a voyagé avec son spectacle à travers toute l’Italie, Palerme (1994), Catane et Milan (1995), et Bari (1996). L’Allemagne est encore visitée à trois reprises ainsi que la Belgique et la France. En 1996, l’American Circus arrive à Moscou et y plante un énorme chapiteau couleur ivoire à six pointes mais sans mats intérieurs. Aujourd’hui,c’est cette méga structure qui  abrite les représentations. Une tournée mondiale débute en 1997 et fait  étape en Slovénie, en Croatie et aux Pays –Bas. En décembre 2002 pour les fêtes de Noël le cirque se produit à Rome et à Gênes.

back...